FANZINE VIOLENCES

Violences #9 :

Couv

mai 2019 – 76 pages format 17,6 x 28

Avec : 9IN – Barby LuLuna BerettaNils Bertho – Jerome Bertin – Marie Pierre Brunel – Marc Brunier Mestas – Julien Cardaillac – Henri Clerc – David Coulon – Herve CoutinPascal Dandois – Françoise Duvivier – Sam Ectoplasm – Audrey FaurySarah FistholeFrançois Fournet – Sébastien Gayraud – Tina Hype – LilasMarguerin – Pierre Merejkowsky – Jeanne Miro – Nora Neko – Keny Ozier-Lafontaine – Pole Ka – Popier Popol II – Mathias Richard – Schweinhund – Xavier Serrano (Xavier Srrn) – Christophe Siébert – Ssoloeil – Super Détergent – Marlene Tissot – Claire Von CordaWood

Couverture de Ssolœil

6 euros + 3 de frais de port

 

« Face aux passages chocs des textes d’une noirceur absolue, parmi les courtes nouvelles et les poèmes introduits dans ce fanzine, un éclectisme aboutit à un résultat de qualité dont on peut saisir une beauté presque troublante. Les écritures sont « alertes », s’extirpent des tréfonds de l’âme humaine, puisqu’ils culminent au plus haut d’une psychologie assombrie par les travers individualistes et misanthropes. Sur ce chemin il y a quelques variations ; on passe du genre polar, aux philosophies à la limite de l’anarchie, aux atmosphères pulp et parfois aux échos GORE de la fameuse collection de chez Fleuve Noire de la grande époque. La profusion de ces atmosphères se détachent pour mieux fusionner ; les récits se présentent sous l’horreur codifiée à effet immédiat sur votre santé avec comme force le principe d’une « expiation » urbaine. Des crimes (fictifs ?!) élaborés, avec ou sans consciences (par tous ceux les exploitants) se déterminent dans une « logique » d’abandon de soi en faveur d’une « valeur mortifère ».
Selon les personnalités invitées à fournir leurs « mauvaises » visions, de sortir leurs lots de violence, d’expulser leurs « linges sales », une fascination s’exerce dès lors que l’on s’approche de la dimension de tous ces écrivains de l’ombre. Ils se réalisent dans le domaine étendu de la psychologie, de ce travail sur la violence « commanditée » c’est le rêve d’une humanité perdue qui est mis en exergue. Les oripeaux de l’homme intellectuel sont broyés au fil du sang écoulé, aux prix d’une menace venant de soi.
Quand l’imagination des auteurs prévoit d’utiliser cette « liberté d’expression » comme une arme de guerre, alors paginer et lire sans cesse devient un exutoire. » (Philippe André)


Violences #8 :

8

octobre 2018 – 72 pages A5

Avec : Nyna Araucaria – Terez Au – Alice Baylac – Luna BerettaNils BerthoHenri ClercLou CoutetAnne EscaffitAudrey FauryMusta FiorSarah FistholeFrançois FournetSébastien GayraudTina HypeJanko – Michel Meyer – Alex Niva – Noban – Lucas Ottin – Adrien Papin – Mathias Richard – Yoann Sarrat – Schweinhund – Christophe SiébertSsoloeilAstrid Toulon – Nohata Tsuki – Claire Von Corda – Emilie Woestelandt

Couverture de Sarah Fisthole           {risographiée avec Tonertoner à Grrrnd Zero}

Double bonus d’Adrien Papin & nouvelles de Noban « Il y a longtemps » (56 pages, format 10×18)

 

« Le fanzine Violences et les auteurs qui le composent font partie de ces choses qui maintiennent ma foi en une littérature qui n’est pas celle qu’on vous montre chez Ruquier ; une littérature vivante, méchante, qui s’avance vers le lecteur babines retroussées et l’œil qui brille. » (Christophe Siébert)

 

« Alors de deux choses l’une :
– Si vous êtes un peu déprimé en ce moment, vous ne devriez vraiment pas lire ce joli petit fascicule.
Ou :
– Si vous êtes un peu déprimé en ce moment, vous devriez vraiment lire toutes affaires cessantes ce joli petit fascicule, tant l’auteur a su trouver les mots pour décrire ce que vous éprouvez là tout de suite maintenant avec une justesse assez sidérante. » (Artikel Unbekannt à propos d’Il y a longtemps)

 

 


Dimension Violences

dimvio

septembre 2018 – 268 pages

Artikel Unbekannt / Schweinhund (entité schizoïde, seigneur des tristement feues Éditions Trash) & Luna Beretta (big boss Violences), ont l’honneur de vous annoncer leur collaboration sur un chantier explosif, hybride et débridé, à savoir quelques centaines de pages réunies sous le nom de DIMENSION VIOLENCES, anthologie de textes et illustrations par vingt auteurs et dessinateurs du fanzine Violences, à paraître en septembre prochain aux éditions Rivière Blanche !
Né de croisements maléfiques, propositions diaboliques, alliances méphitiques, cet objet à la fois en rupture avec la ligne des fanzines – pas de poésie et seulement deux illustrateurs –, et dans leur continuité évidente, sorte d’extension magique qui, on le présume, vous donnera quelques vertiges solides et polymorphes…

Textes de Luna Beretta, Sarah Buschmann, Jacques Cauda, Henri Clerc, David Coulon, Pascal Dandois, Raphaël Eymery, François Fournet, Sébastien Gayraud, Steve Martins, Noban, Mathias Richard, Catherine Robert, Christophe Siébert, Schweinhund, Astrid Toulon, Claire Von Corda et Zaroff.

Illustrations de Wood – Couverture d’Audrey Faury.

268 pages – 20 euros, à commander ici.

 

« Une exposition radicale, sans concession, jusqu’au-boutiste, de l’aspect le plus sombre de la nature humaine, qui est le plus souvent occulté par la littérature conformiste. Y est étalée et dénoncée aussi (surtout ?) la violence sociale, sous toutes ses formes, de la plus évidente et brutale à la plus subtile, mais aussi néfaste. Sans oublier la violence à l’intérieur de la cellule familiale, celle qui peut sembler la plus inadmissible, la plus choquante. »
« Un voyage étourdissant à travers tout le spectre de l’ultra-violence, à côté duquel « Orange Mécanique » ressemble à une expédition de dames patronnesses émules de Gandhi au pays des Bisounours. »
Critique par Serge Rollet sur le site du collectif ZLL)

 

« Intime ou collective, la brutalité se décline de diverses façons mais ce volume témoigne surtout d’une nouvelle manière de raconter l’horreur. C’est peut-être même l’avenir du genre que l’on tient entre les mains, et c’est pourquoi Dimension Violences est une lecture particulièrement jouissive. » (Critique de Maxime Lachaud sur Obsküre Mag)

 

« Les textes présentés sont tous très originaux et, c’est bien normal inégaux et d’un intérêt varié L’écriture passe du classique à l’expérimental mais, en général, c’est de la qualité. Un recueil très recommandable. » (Critique de Fantasio)

 

« Et s’il est bien question de violence, de gore et de pornographie, elle peut parfois être plus subtile qu’il n’y paraît, touchant souvent à la dépression, l’incompréhension ou l’inadaptation à ce monde tel qu’il est. » (Chronique de Jean Guillaume Lanuque dans Galaxies science-fiction)


Violences # 7 :

V7

mai 2018 – 68 pages A5

Avec : Bryan o’BeastLuna BerettaNils Bertho – Beurklaid – Lörns Borowitz – Océane Bosco – Henri ClercFabien DrouetAudrey FauryFrançois Fournet – Jessica Hervo – Tina HypeZiggy Kaïros – Michel Meyer – Noban – Lucas Ottin – Mathias Richard – Laurent Santi – Yoann SarratChristophe SiébertSsoloeilArvo SteinbergClaire Von CordaWoodZaroff

Couverture de Bryan Beast

Bonus de Jessica Hervo et Tina Hype

 

« Il y a ici tellement de choses à prendre sous toutes leurs formes qu’on ne sait plus vraiment où donner de la tête. Mais du talent à revendre, c’est certain ! Bien que la forme m’aie paru ici plus travaillée encore que dans le précédent numéro, chaque texte possédant sa propre voix, le fond n’est jamais mis de coté, bien au contraire : chaque texte nous donne à gamberger et à réfléchir sur la déliquescence de notre monde voué à une auto-destruction programmée et accélérée, par tous les biais possibles – et les pires, de préférence. Une vision noire à l’extrême qui donne à réfléchir autant qu’à vouloir se tirer une balle en pleine tête. » (Tak, à lire ici en entier)


Violences # 6 :

V6

février 2018 – 64 pages A5

Avec : A4 putevieLuna BerettaNils BerthoPablo BoulinguezSarah BuschmannAntoine-Toussaint CasanovaHenri ClercPénélopr CorpsFabien DrouetRaphaël EymeryAudrey FauryFrançois FournetSébastien GayraudTina HypeLuce – Steve Martins – Michel Meyer – Guillaume MoinetTom Reck – Mathias Richard – Yoann Sarrat – Schweinhund – Christophe Siébert – Ssolœil – Tight – Miroslav WeissmullerWood

Couverture de Tom Reck

Bonus d’Audrey Faury

 

« Violences, donc. Tout est dans le titre : celle du quotidien, celle contenue dans nos rêves pervers ou nos réalités déviantes et fantasmées. La plupart des textes s’inscrivent dans une réalité dure et concrète, mais certains explorent des territoires plus surréalistes (à l’image de l’excellent et surprenant Performance Danse/Sac à Dos de Yoann Sarrat), nous prennent à la gorge et nous suffoquent. D’autres s’inscrivent dans une démarche plus « poétique », comme ceux de Fabien Drouet ou de Tina Hype, pointant du doigt les dysfonctionnements de nos existences ; des litanies cruelles et désabusées sur fond de quotidien vide de sens à force de se nourrir du grand rien de notre époque. La violence elle est là, lorsque nous nous confrontons au voisin que nous haïssons tant, en ayant l’impression de regarder au fond du miroir. Ou le pauvre vieux d’en bas se faisant tabasser par les dealers quartiers, spectacle journalier de la haine & bêtise ordinaire. Des plumes acérées, mais aussi des crayons et des pinceaux, parfaitement en accord avec la matière crue, noire et sordide contenue en ces pages. Chaque page est ainsi un plaisir renouvelé, chaque illustration dans un style bien différent, mais complétant parfaitement chaque texte. Bref, du bonheur pour les yeux ! » (Tak à lire ici en entier)


Violences # 5 :

V5

septembre 2017 – 68 pages A5

Avec : Ana Prr Prr – Luna BerettaNils BerthoJulien BoutreuxLucien BrelokHenri ClercDavid CoulonPascal DandoisGuillaume DecockFabien DrouetAudrey FaurySarah FistholeFrançois FournetSébastien GayraudPerrin LangdaSophie Laronde – Alain Minighetti – Guillaume MoinetPeggy Ann MourotNora Neko – Isabelle Porta – Mathias Richard – Catherine RobertYoann SarratChristophe Siébert – Ssolœil – Astrid Toulon – Claire Von Corda – Wood

Couverture de Guillaume Decock

Bonus de Yoann Sarrat


Violences # 4 :

V4

mai 2017 – 68 pages A5

Avec : Xéro – WoodAstrid Toulon – Colette Stephens – Christophe SiébertYoann SarratOlivier RobertMathias RichardPole Ka – Gaspard Pitiot – Lucas Ottin – Peggy Ann Mourot – Alain Minighetti – Arthus Lapicque – François Fournet – Sarah FistholeAdeline FayeAudrey Faury – Sam Ectoplasm – Fabien Drouet – Eric Demelis – Henri Clerc – Brulex – Julien Boutreux – Jerome Bertin – Nils BerthoLuna Beretta

Couverture de Pole Ka

Bonus d’Henri Clerc


Violences # 3 :

V3

février 2017 – 56 pages A5

Avec : Luna Beretta, Sarah Buschmann, Julien Boutreux, Jacques Cauda, Manon Chapuis, Henri Clerc, David Coulon, Pascal Dandois, Eric Demelis, Sam Ectoplasm, Audrey Faury, Sarah Fisthole, Jimmy Fortier, François Fournet, Camille Galland, Sébastien Gayraud, Michel Meyer, Alain Minighetti, Noban, Lucas Ottin, Mathias Richard, Catherine Robert, Xavier Serrano, Christophe Siébert, Rémy Tardieu, Astrid Toulon, Wood

Couverture d’Audrey Faury

Bonus de Christophe Siébert


Violences # 2 :

V2

décembre 2016 – 64 pages A5

Avec : Jean AzarelBryan o’BeastLuna Beretta – Julien Boutreux – Marie Pierre BrunelHenri ClercPénélope CorpsDemelis EricAudrey FauryAntonella Fiori – Jimmy Fortier – François Fournet – Krakra – Perrin LangdaMichel Lascault – Lilas – Michel Meyer – Alain Minighetti – Lucas Ottin – Mathias Richard – Catherine Robert – Xavier SerranoChristophe SiébertMarlene Tissot – Astrid Toulon – Claire Von CordaWood

Couverture de Lilas

Bonus d’ Astrid Toulon


Violences # 1 :

V1

septembre 2016 – 44 pages A5

Avec : Astrid Toulon – Beurklaid – Bonheur SauvageChristophe SiébertClaire Von CordaHenri Clerc – Heptanes Fraxion – Lucas Ottin – Luna BerettaMarc Brunier MestasMarlene TissotMarvin CognacMathias Richard – Michel Meyer – Quentin Mercier – Rrose Bob – Wood

Couverture de Marvin Cognac

Bonus de Mathias Richard